News

Toute première école

Toute première école

Le hasard fait bien les choses. Dès notre arrivée à la Guest House de Mahabalipuram, première étape de notre voyage après une courte escale à Chennai, le gérant nous parle de l’école dont il est également directeur et nous propose de venir la visiter pendant la semaine. Rendez-vous pris pour le « Teacher’s day », jour national de célébration en l’honneur des enseignants. Monsieur Subbaiah précède notre rickshaw de sa moto jusqu’à une dizaine de kilomètres de Mahabalipuram.

maladie_web
L’accueil qui nous est réservé est on ne peut plus officiel : haie d’honneur des enfants, entretien dans le bureau du directeur, puis nouveau passage des portes de l’école, cette fois avec une haie d’honneur très orchestrée, un marquage du front et une entrée très formelle dans la salle de classe où est assemblée une centaine d’enfants, âgés de cinq à onze ans. Commence alors une série de discours au micro (même si celui-ci ne fonctionne qu’en tenant le fil à un angle de quarante-cinq degrés), suivie de chorégraphies, chants et récitations d’enfants. Pendant ce temps, Miles, qui tente de vaincre sa timidité en photographiant la scène, rentre en contact avec les enfants en les prenant en cliché. La cérémonie se termine sous un violent orage et dans les jeux des enfants et des maîtresses avec Miles, lui apportant nombre de petits cadeaux, crayons, petites fleurs, pour lui signifier le plaisir qu’ils ont de le voir.