Le pourquoi

Miles,

Si l’on en croit l’air du temps, l’humeur est à la crise. Crise des valeurs, crise économique, crise de confiance, crise de l’Europe, crise de l’Euro, crise politique, crise morale, crise de nerfs, crise de la quarantaine et crise de foie. Crise sur le gâteau, tu es né en 2008, celle de la grande crise financière, celle qui a presque réussi à faire passer la crise de 1929 pour une petite déprime. On aurait pu te souhaiter un symbole plus encourageant pour débuter ton parcours. Mais,rassure-toi, tes parents sont des docteurs-ès-crises. Nous sommes arrivés après les chocs pétroliers, nous avons grandi avec les spectres du SIDA, du chômage.
Nous avons tout fait pour éviter les gouttes. Nous avons bien écouté nos parents, nous avons bien travaillé à l’école (surtout ta mère), nous avons dit non à la première clope (et aux suivantes), nous avons compris à la première cuite (surtout ton père), nous sommes toujours sortis couverts (surtout ton père), nous avons fait des bonnes études, nous avons eu des petit(e)s ami(e)s (ton père plus que ta mère), nous avons quitté, nous avons été quittés, nous nous sommes rencontrés devant la machine à café, ta mère a écrit une chanson qui s’appelait «réveil biologique » qu’elle a chanté à ton père, puis elle est tombée enceinte, ton père a été officiellement présenté à tes grands-parents, nous avons emménagé, tu es né.

Nous nous sommes appliqués à chaque étape, même dans le désordre, à tout faire correctement. Malgré la crise.

Mais Miles.
Ton prénom claque comme la trompette de Kind of Blue.
Tu es notre remède anti-crise, big band de nos vies, trop curieux, trop avide pour te laisser distraire par le pessimisme ambiant. Trop de choses à voir. Pas le temps de s’apitoyer.
Dans nos tentatives un peu vaines de nous conformer à l’air du temps, tu nous as enseigné, du haut de tes cinq ans, qu’il n’y a de plus juste bonheur que notre émerveillement d’enfant. Pour te remercier du nôtre retrouvé et afin de conserver le tien dans un petit creux de mémoire si les années devaient t’en faire douter, nous voulons t’offrir un monde en musique.

C’est le voyage de Miles.